« On a tous fait des pâtés de sable » : rencontre avec Guillaume Castel

Affiche

Sulpteur morlaisien, Guillaume Castel explore le land’art et en fait la trame de sa démarche artistique.
Dans le cadre d’une installation éphémère sur une plage de l’île Callot, il invite le public à le rejoindre le vendredi 1er août pour créer des milliers de pâtés de sable, ou tout simplement pour découvrir,
le temps d’une marée, une création artistique !

Pour une de pays Guillaume  Castel

Rencontre avec cet artiste qui expose et intervient partout en France et à l’étranger mais qui reste très présent dans sa région natale…
 
> Guillaume Castel, votre nom bruisse de plus en plus dans le milieu de l’art contemporain :pouvez-vous nous en dire plus sur vous ?
Voilà une quinzaine d’années que je pratique la sculpture, que je cherche et affine mon sujet, que j’expose un peu partout. Mon travail commence à être reconnu et m’ouvre de nouvelles portes avec de nouveaux challenges à chaque fois. Cette automne je présente 6 sculptures Monumentales aux Archives Nationales pendant le  Young International Artists ( OFF de la FIAC )
 
> Qu’est ce que le land art et pourquoi y êtes vous attaché ?
Le land art est un courant artistique qui fait avec et dans la nature… Pour moi c’est le berceau de mes recherches, même si je ne suis pas dans la veine des puristes. L’espace naturel est la matrice de mon travail qui se nourrit de mon territoire qu’est le pays de Morlaix entre terre et mer…
> Il paraît que vous allez « envoyer du pâté » le 2 août à Carantec ?
Mon projet autour des pâtés me trotte dans la tête depuis plusieurs années. J’ai eu l’occasion de le réaliser une première fois au festival de L’Estran sur la plage de Tregastel dans les Côtes d’Armor. Mais cette idée est née dans la baie de Morlaix et je voulais le voir là et le partager avec les gens qui suivent mon travail depuis longtemps…
 
> Des châteaux de sable sur une plage, un projet artistique en forme d’invitation à une douce régression enfantine ?
Mon intention première reste esthétique, mais on a tous fait des pâtés de sable, le geste est simple et rempli de souvenir…  J’aime quand l’art est participatif et ludique.
 
> Pourquoi avoir choisi l’île Callot ? 
En baie de Morlaix, il n’y a pas tant de plages qui permettent d’accueillir un tel projet (taille de la plage adéquate, qualité du sable, environnement ….)  Callot est un petit paradis,  j’y ai passé une partie de mon enfance entre pêche, camping et ballades…
 
> Quel rôle va jouer le public à vos côtés ?
Le public va tout faire ou presque, je suis juste un « chef d’orchestre » pour que l’image finale soit comme je l’imagine…
Rendez-vous le samedi 2 août à l’île Callot
Passage possible par la chaussée submersible entre 14h50 et 18h30.
Places de parking limitées au Port : privilégier la navette estivale gratuite.
Publicités

Une réflexion sur “« On a tous fait des pâtés de sable » : rencontre avec Guillaume Castel

  1. Pingback: Ils ont tous fait des milliers de pâtés ! | Les Soirées Transat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s